Skip to main content

René-Robert Cavelier de La Salle

Published on 11 août 2010


9 avril 1682 : I’épée dégainée, fièrement campé en grand uniforme au bord du delta du Mississippi, Robert Cavelier de La Salle lit la proclamation qui offre à son roi le « pays de Louisiane ». Cent cinquante ans après Jacques Cartier, il donne à sa patrie une seconde chance de se tailler un empire dans le Nouveau Monde.

Né à Rouen en 1643, Robert Cavelier de La Salle fut sans aucun doute le plus grand explorateur du continent nord-américain. Etabli en 1666 à Montréal, ce fils de famille aurait pu y mener la vie ordinaire d’un riche colon. Mais, enflammé par les récits des Indiens, dont il avait appris les dialectes, il se jure d’être le premier à ouvrir un passage vers la « grande mer de l’Ouest » (le Pacifique) et vers la Chine. Appuyé par le gouverneur général Frontenac, soutenu par Colbert et par Louis XIV, il multiplie les expéditions vers les Grands Lacs et les vallées de l’Illinois et de l’Ohio, laissant derrière lui un réseau de forts qui lui vaudront le surnom mérité de « Vauban de la Nouvelle-France ».

Après plusieurs tentatives infructueuses, l’infatigable voyageur, parti de Saint Louis des Miamis avec une vingtaine de Français et une trentaine d’Indiens Mohicans et Abénaquis, atteint le Mississippi le 6 février 1682. Le fleuve est encore pris dans les glaces, et il faudra attendre une huitaine de jours pour mettre les canots à l’eau. La descente se fait sans embûches, marquée seulement par la fondation de Fort Prudhomme, du nom de l’un des membres de l’expédition, que l’on avait cru perdu. Dépassant les lieux reconnus, quelques années auparavant, par Louis Jolliet et Jacques Marquette, les Français entrent chez les Arkansas, puis chez les Natchez, qui leur réservent un accueil amical. Mais les tribus étant en guerre, on ne s’attarde pas. Le fleuve s’élargit. Bientôt, la végétation se fait plus luxuriante et les premiers alligators apparaissent. Le 5 avril, on remarque que l’eau à un goût saumâtre. Le 6, on atteint la fourche du delta. Peu après, on débouche sur la mer. Le 9 avril, on érige une croix, au pied de laquelle on ensevelit une plaque de plomb portant cette inscription : « Au nom de Louis XIV, Roi de France et de Navarre, le 9 avril 1682. » Après avoir chanté le Vexilla regis et un Te Deum triomphal, on tire quelques salves de mousquets, et Cavelier de La Salle lit, en présence d’un notaire amené tout exprès, la proclamation qui donne à Louis XIV le « pays de Louisiane et toutes les mers, ports, provinces, tous les peuples, nations, cités, villages, mines, pêcheries dudit pays ainsi que le long du fleuve Colbert ou Mississippi, et toutes les rivières qui s’y déchargent, depuis ses sources jusqu’à son embouchure dans le golfe du Mexique ».

      haut de la page