Skip to main content

La France se félicite du succès de la mission Rosetta

Published on 13 novembre 2014
Le robot a pu se poser sur la comète Churyumov-Gerasimenko grâce au travail de l’Agence Spatiale Européenne et notamment du CNES.

Communiqué de la Présidence de la République

Paris, 12 novembre 2014

Le Président de la République vient de découvrir avec beaucoup d’émotion et immensément de joie les premières images de la comète Churyumov-Gerasimenko prises au sol par le module Philae.

Le Président de la République félicite une fois encore l’Agence Spatiale Européenne et le CNES pour cette performance exceptionnelle et félicite tous les ingénieurs et scientifiques qui ont participé depuis des années à cette aventure qui vient de connaître un formidable accomplissement.

Cette mission illustre l’ambition et l’excellence de l’Europe quand elle se projette vers l’avenir.

Une victoire de l’Agence Spatiale Européenne. Un grand pas pour l’Europe de la volonté

Déclaration de Harlem Désir (12 novembre 2014)

Le succès de la sonde Rosetta suscite de la fierté chez tous les Européens en cette année du cinquantenaire de l’Agence spatiale européenne.

Depuis les années 80, l’Europe s’est résolument tournée vers l’espace. Aujourd’hui, l’atterrissage du robot Philae envoyé par Rosetta sur la comète Tchourioumov-Guérassimenko consacre 30 années d’efforts européens. La mission Rosetta a en effet vu le jour en janvier 1985 lors du conseil des ministres de l’Agence spatiale européenne (ESA).

La détermination des chercheurs et des techniciens de l’industrie spatiale européenne est la meilleure réponse au scepticisme et aux doutes. La mission Rosetta démontre que quand l’Europe se dote de grands projets, en matière de recherche et d’innovation, elle peut assumer le premier rôle dans le monde.

Nous avons assisté aujourd’hui à un grand succès de l’Europe de la recherche et de l’Espace et un grand pas pour l’Europe de la volonté.

      haut de la page