Skip to main content

Dérèglement climatique - l’action de la France

Published on 14 novembre 2014
Déclaration conjointe de MM. laurent fabius, ministre des affaires etrangeres et du developpement international et Manuel pulgar-vidal, ministre peruvien de l’environnement et president de la cop20
Paris, 14 novembre 2014

Climat - Fonds vert

L’apport de nouveaux financements sera une pierre angulaire du futur accord mondial sur le climat qui doit être adopté lors de la 21e conférence des parties à la Convention cadre des Nations unies sur les changements climatiques qui se tiendra à Paris fin 2015 et doit permettre de maintenir la hausse de la température sous les 2°C. Une étape essentielle dans la préparation de cet accord sera la 20ème conférence des parties à Lima en décembre prochain.

C’est pourquoi la communauté internationale a souhaité créer le Fonds vert. L’objectif est de lutter contre le dérèglement climatique et de constituer un véritable levier pour changer l’échelle de notre action collective.

Afin de le doter des moyens nécessaires, la conférence de capitalisation du Fonds vert à Berlin les 19 et 20 novembre prochain doit être un succès. Près de trois milliards de dollars ont déjà été annoncés, mais cet effort reste insuffisant.

En tant que présidents de la COP20 et de la COP21, nous lançons un appel solennel à nos partenaires pour qu’ils annoncent des contributions ambitieuses dès le 20 novembre à Berlin. Il s’agit de créer les conditions de la confiance et du succès pour cette négociation essentielle qui s’engage. Ce n’est évidemment pas une dépense superflue, mais un investissement capital pour l’avenir de notre planète.

      haut de la page