Skip to main content

Disparition du politologue franco-américain Stanley Hoffmann

Published on 17 septembre 2015
Déclaration du ministre des Affaires étrangères et du Développement international, Laurent Fabius
Paris, 17 septembre 2015

C’est avec tristesse que j’ai appris le décès du politologue français Stanley Hoffmann. J’adresse à sa famille et à ses amis mes plus sincères condoléances.

Disciple de Raymond Aron, Stanley Hoffmann a incarné aux Etats-Unis l’excellence intellectuelle et universitaire française, et ses travaux ont constitué une contribution majeure à l’étude des relations internationales.

Professeur émérite en sciences politiques à l’université de Harvard, fondateur puis président du centre d’études européennes de cette université pendant vingt-cinq ans, formateur de nombreux étudiants venus du monde entier, il a été l’un des plus éminents spécialistes de l’histoire de la France et de l’Europe. Son parcours exceptionnel, entre la France et les Etats-Unis, aura marqué les liens franco-américains et contribué à la richesse des relations entre nos deux nations.

      haut de la page