Skip to main content

La Brookings Institution reçoit Henri de Castries, PDG d’Axa

Published on 18 septembre 2015
Cycle de conférences « Raymond Aron » : « Comment rétablir le leadership économique européen ? »
Invité : Henri de Castries, PDG d’Axa


Le Centre pour les Etats-Unis et l’Europe de la Brookings Institution a reçu le PDG d’Axa Henri de Castries le 17 septembre, à l’occasion de la douzième Raymond Aron Lecture sur le thème "Comment rétablir le leadership économique européen ?".

Dans son intervention, Henri de Castries est revenu sur les défis auxquels est confrontée l’Europe aujourd’hui et a proposé ses vues pour un retour du leadership européen au sein de l’économie mondiale.

Il a insisté sur la nécessité de réaffirmer les valeurs essentielles de l’Europe, dans un contexte où elles se trouvent fragilisées par les menaces terroristes, la montée des populismes et la crise des migrants.

S’agissant des défis économiques, il a relevé que les "régulations excessives" et l’investissement insuffisant dans les nouvelles technologies limitaient la croissance, alors même que les économies européennes doivent faire face au vieillissement de la population et au chômage des jeunes.

De Castries a souligné que l’Europe demeurait toutefois un modèle attractif grâce à ses travailleurs qualifiés, ses entreprises de rang mondial, et ses universités accueillant une proportion significative d’étudiants internationaux chaque année. Selon lui, l’Europe peut renforcer sa position en concentrant ses efforts dans l’éducation, la compétitivité et la sécurité.

Le PDG d’Axa a aussi mentionné le rôle que jouerait le secteur privé lors de la COP21, remarquant que les entreprises devenaient parties prenantes dans la lutte contre le changement climatique.

En seconde partie de l’évènement, Donald Kohn, ancien vice-président de la Réserve fédérale, a participé à une discussion modérée par Jim Hoagland, journaliste au Washington Post.

      haut de la page