Skip to main content

DC Jazz Festival 2016 : « The Lafayette Suite » le 8 juin

Published on 25 mai 2016
Le 8 juin, le DC Jazz Festival 2016 présente « The Lafayette Suite, » un concert du pianiste français Laurent Coq et du saxophoniste américain Walter Smith III, avec le soutien du Service Culturel de l’Ambassade de France.

Inspirés par l’histoire du marquis de Lafayette (1757-1834), Laurent Coq et Walter Smith III ont composé une suite musicale en dix chapitres, retraçant le destin de l’aristocrate français qui a combattu aux côtés des indépendantistes lors de la Révolution américaine.

Pour les deux artistes, "The Lafayette Suite" symbolise non seulement l’amitié franco-américaine, mais également le combat pour la liberté et l’audace des musiciens de jazz dans l’histoire de la musique.

Les thèmes choisis représentent des personnages, des lieux et des événements importants de ces huit années de la vie de Lafayette, de sa prise de conscience jusqu’à la bataille décisive de Yorktown, qui a abouti à leur victoire.

La réservation est obligatoire, cliquez ici pour vous inscrire en ligne.

À PROPOS DES MUSICIENS

JPEG - 100.2 ko
Laurent Coq et Walter Smith III - ©Eric Garault

Walter Smith III est reconnu comme un saxophoniste talentueux, un compositeur accompli et un éducateur inspiré. En 2006, il fait ses débuts en tant que leader, avec Casually Introducing, publié sur le label Fresh Sound New Talent, un album mettant en scène de nombreux jeunes talents du jazz. Il a publié trois autres albums en tant que leader : Live In Paris (2009), III (2010) et Still Casual (2014). Plusieurs groupes mythiques font appel à lui, dont le Terence Blanchard Quintet, Eric Harland’s Voyager band, Roy Haynes "Fountain of Youth" band, Jason Moran’s Big Bandwagon, and the Christian McBride Situation band. Walter Smith a joué dans de nombreux festivals internationaux et lieux de prestige, tels que le Carnegie Hall et le Kennedy Center. Il a également collaboré avec de nombreux grands noms du jazz tels que Roy Haynes, Eric Reed, Mulgrew Miller, Joe Lovano, Walter Beasley et Terri Lynne Carrington.

L’artiste français Laurent Coq joue du piano depuis l’âge de sept ans. Il a fait le Conservatoire National de Musique d’Aix-en-Provence. En 1994, le ministère des Affaires étrangères lui octroie une bourse pour voyager aux États-Unis, où il étudie avec les pianistes Bruce Barth, John Hicks et Mulgrew Miller, qui a produit ses deux premiers albums, Jaywalkerand Changeable. Laurent Coq fait ses débuts en tant que producteur en 2001, lorsqu’il supervise l’enregistrement de l’album de la chanteuse française Laurence Allison Thelonious et Bud Together Again. Vivant entre Paris et les Etats-Unis, il continue de jouer dans un trio parisien, le Laurent Coq Blowing Trio et dans un quatuor basé à New York.

      haut de la page