Skip to main content

Retour sur le French-American Digital Lab 2016

Published on 23 septembre 2016
Du 17 au 26 octobre 2016, New York a accueilli la deuxième édition du “French-American Digital Lab”, un programme d’échange pour les startups des industries culturelles et créatives, créé par l’ambassade de France et coproduit avec Business France.

Durant ces dix jours de programme, les participants ont profité d’une expérience riche en rendez-vous individuels, en modules créatifs, en rencontres professionnelles lors de multiples événements de networking et ont vu ce que New York proposait de mieux en matière d’innovation. Ils en sont repartis avec une meilleure compréhension du marché américain et les clés pour adapter leur produit à un public étranger. Voici un bref aperçu en images des temps forts de cette incroyable expérience !

Les visages de l’édition 2016 du Digital Lab NYC

Découvrez les six entrepreneurs sélectionnés par un jury de dix professionnels, qui ont fait le voyage à New York. De gauche à droite – de haut en bas (photo © Roman Makhmutov)

  • Arnaud Dressen de Wonda VR
    Wonda VR permet la création et la publication de vidéos interactives pour les masques de réalité virtuelle.
  • Lionel Guillaume et Yoann Chasme (en bas, au centre) de 44screens
    44screens crée des visites interactives singulières, combinant réalité augmentée, réalité virtuelle et jeux pour les sites culturels et historiques.
  • Pauline Guesné d’INDUO®
    INDUO® développe des tissus haute performance pour la mode.
  • Pierrick Chabi de Wakatoon
    Wakatoon crée des pages de coloriage qui, à partir d’une simple prise de vue, se transforment en dessin animé personnalisé.
  • Stéphanie Plasse d’Augmented Acoustics
    Augmented Acoustics a développé une solution technique unique permettant aux spectateurs de concerts Live de vivre une expérience sonore immersive inédite, personnalisable et multipistes selon leurs goûts et leur profil auditif.
  • Hélène Fromen de Wellcut
    Wellcut permet aux marques et médias, comme à leurs fans de partager leurs “moments vidéos” préférés instantanément.

Conférences

Le Made in NY Media Center by IFP, partenaire américain du programme du Digital Lab, a aussi été l’incubateur d’accueil pour les start-ups durant leur séjour. Sree Sreenivasan – chef du service digital de la ville de New York et ex-Directeur du laboratoire numérique du Met – a ouvert la première journée de rencontres et Alban Denoyel, qui a expliqué comment sa société Sketchfab a conquis le marché américain est intervenu en fin d’une première journée intense.

Au cours de ce programme, les entrepreneurs français ont suivi différentes sessions de formation pour comprendre comment se développer et “faire du business aux Etats-Unis” avec la participation d’experts de Business France et de professionnels américains issus d’entreprises telles que Union Square Capital Advisors, CDAS et Bastille Agency, spécialisées en affaires juridiques, comptabilité et ressources humaines.

D’autres séances ont abordé des thématiques aussi différentes que les relations presse et l’écosystème du Venture Capital aux Etats-Unis. Le programme s’est conclu en compagnie d’Amir Beshay, qui a présenté comment l’Agence du développement économique de New York (NYCEDC) soutient financièrement les start-ups et l’écosystème new-yorkais.

Les ateliers

Le programme a commencé bien avant que les six startups posent le pied sur le sol américain avec une pré-incubation chez Orange Fab Lab, qui a exceptionnellement ouvert son programme d’accélération aux lauréats du Digital Lab

Le Digital Lab est un programme pratique où les start-ups peuvent travailler concrètement sur leur projet durant différents ateliers de groupe. Elles ont ainsi pu perfectionner la présentation de leur projet en anglais dès le premier jour, en recevant de précieux conseils de la part de professionnels et d’experts en pitch comme Noah Harlan (Two Bulls) et Noah Rosenberg (Narratively).

Le deuxième jour, qui s’est déroulé au Brooklyn Fashion + Design Accelerator, du Pratt Insitute, autre partenaire du programme, a été entièrement consacré au Design Thinking. Durant ce module encadré par Deborah Alden (BF+DA) et Stephan Clambaneva (DESIGN Studio by Dassault Systemes), les entrepreneurs français ont repensé leur produit grâce à plusieurs exercices de prototypage, brainstorming et interviews clients.

L’atelier Strategy Hack mené par Josh Ness fut un autre moment clé du programme, permettant aux start-ups de développer une stratégie marketing adaptée au consommateur américain avec l’aide de plusieurs experts en marketing choisis selon le profil de chaque startup.

Les mentors

Le Digital Lab a été l’occasion pour les start-ups de rencontrer des professionnels de leur domaine et de bénéficier de leurs connaissances, expériences et conseils. Stéphanie (Augmented Acoustics) a rencontré Eric Shans, producteur de musique électronique et DJ. Pierrick a pu faire tester Wakatoon à Nick Fortugno (créateur de jeux vidéo et storyteller cofondateur de Playmatics).

Lionel Guillaume et Yoann Chasme (44screens) ont obtenu plus d’éléments sur le fonctionnement des musées new-yorkais grâce aux conseils avisés d’Elyse Mallouk du Whitney Museum, tandis qu’Helen Fromen en a appris davantage sur les médias américains avec l’aide de Johann Rodriguez de Hearst. Mike Woods (White Rabbit VR) a étudié les multiples possibilités de développement de Wonda VR avec Arnaud Dressen et Guillaume Urjewicz pendant que Pauline Guesné (INDUO) a échangé ses idées sur le futur de la mode avec Althea Simmons, créatrice de mode indépendante.

Une autre session de mentoring, plus axée sur le développement commercial des start-ups, a été organisée plus tard dans la semaine sous la forme d’un speed-networking avec des professionnels de haut niveau : Clara Buchanan (Hypergrow), Jess Kwan (Archer Gray), Chris Pfaff (Producers Guild of America), Andy Saldana (NY Tech Alliance), et Warren Wilson (YARDSTK).

Hors les murs

Une partie du programme a amené les start-ups dans les locaux d’entreprises innovantes pour des sessions hors les murs, leur permettant de se familiariser avec l’écosystème tech de New York. Ils se sont ainsi rendus dans les impressionnants bureaux de Kickstarter à Greenpoint.

Ils ont appris les différentes composantes d’une campagne de crowdfunding réussie et de son utilisation marketing. Cette session a été orchestrée par John Dimatos, responsable des secteurs Design et Technologie. Pour finir la semaine en beauté, le groupe est allé au New Lab pour rencontrer Simon Ellison et Berk Ilhan qui ont donné une présentation de leur travail au studio 10xBeta.

La deuxième semaine a commencé avec une session à l’accélérateur de Samsung où Heidi Braunstein et Nick Nigam ont expliqué comment ils accompagnent des start-ups liées aux nouveaux besoins en matière de réalité virtuelle, objets connectés, moyens de paiement ou technologies portables.

Le groupe est aussi parti à la rencontre de Pentagram, leader mondial du Design, en compagnie d’une des associées de l’agence, Natasha Jen.

Les rendez-vous individuels

Un temps significatif du programme a été accordé aux rendez-vous individuels pour promouvoir les partenariats entre les start-ups françaises et d’importantes institutions culturelles ou sociétés américaines et envisager de premiers développements commerciaux (musées, salles de concerts, chaînes de télévision, médias, universités, marques de vêtements, etc.).

Networking

Plusieurs événements de networking ont ponctué cette semaine d’échanges et ont permis aux start-ups françaises de tisser des liens avec l’écosystème entrepreneurial new-yorkais, comme lors du Welcome Drink avec les start-ups du Made in NY Media Center by IFP et du BF+DA. Ils ont présenté leurs projets à leurs pairs chez French Founders et ont eu la chance de se nourrir des expériences d’entrepreneurs français déjà bien installés aux Etats-Unis. Le Digital Lab s’est clôturé par la Demo Night chez General Assembly – dernière occasion pour les start-ups de présenter leurs projets devant une assemblée composée de professionnels des secteurs de la tech et de la culture, des VC et des médias.

Le French-American Digital Lab dans les médias

Les produits et les services innovants proposés par les participants ont attiré l’attention de la presse française et américaines. Durant l’été, Thomas Michelon, Conseiller culturel adjoint, a été invité par BFMTV à New York pour présenter la deuxième édition du Digital Lab. La chaîne d’information française a aussi réalisé des interviews en direct d’Helen Fromen (Directeur de Wellcut), Pauline Guesné (Cofondatrice d’INDUO) et Yoann Chasme (Chef de produit de 44screens) et France 24 a suivi Pierrick Chabi (Directeur de Wakatoon).

La couverture presse inclut notamment le Huffington Post et L’Usine Digitale.

L’équipe a partagé ses aventures sur Twitter et Instagram via #DigitaLab, ainsi que sur Facebook à travers la page Cultural Services of the French Embassy.

La suite

Nous espérons accueillir à nouveau les six participants de cette deuxième édition à New York, car le French-American Digital Lab vise avant tout à les aider à construire de forts partenariats avec des entreprises américaines, et à terme à s’implanter aux Etats-Unis.

Nous sommes également ravis d’annoncer la première édition parisienne du French-American Digital Lab, qui aura lieu du 12 au 17 décembre 2016. Ce programme intensif de six jours comportera des ateliers, des conférences, des rendez-vous individuels et des événements de networking à l’attention des entrepreneurs américains des industries culturelles et créatives, qui cherchent à développer leur activité en Europe.

Si vous avez la moindre question à propos du programme ou si vous souhaitez savoir comment devenir partenaire, intervenant ou participant, veuillez nous contacter à cette adresse : digital-lab@frenchculture.org.

Les Services culturels de l’Ambassade de France à New York

      haut de la page