Skip to main content

GlobalFEST annonce son édition 2021

Published on 20 décembre 2020

La 18e édition du globalFEST aura lieu du 11 au 14 janvier 2021. Comme les années précédentes, cette édition accueillera un total de 16 artistes, dont plusieurs artistes francophones, qui se produiront en ligne pendant trois jours. Chaque soir, trois nouveaux artistes et un ancien se produiront. La première aura lieu le 11 janvier à 20h EST sur la page NPR Music’s YouTube.

Au fil des décennies, ce festival est devenu l’une des plateformes musicales mondiales les plus dynamiques d’Amérique du Nord. Initialement organisé comme une vitrine, globalFEST a évolué pour devenir une organisation de services catalytiques à but non lucratif pour les conservateurs, les artistes et l’ensemble du secteur des arts du spectacle. L’organisation est actuellement soutenue par la Fondation Andrew W. Mellon Foundation, le National Endowment for the Arts et le département des affaires culturelles de la ville de New York. Parmi les artistes annoncés cette année, plusieurs artistes francophones sont honorés, dont la tunisienne Emel Mathlouthi et la chanteuse malienne Rokia Traoré.

À propos d’Emel Mathlouthi

Présente lors de la 12e édition du globalFEST en 2015, Emel Mathlouthi est une chanteuse et interprète tunisienne. Dès le début de sa carrière, elle a écrit des chansons critiquant le gouvernement de Zine El Abidine Ben Ali et a rapidement été perçue comme une opposante notoire au gouvernement. Cela l’a amenée à s’installer en France en 2008, étant certaine que sa carrière est partiellement comprise dans son pays natal. À l’aube du printemps arabe, elle est devenue une figure de proue et une voix de la révolution du jasmin en Tunisie avec la chanson "Kelmti Horra" ("Mon monde est libre"). Cette chanson l’a élevée au rang de star internationale et l’a amenée à recevoir le prix Nobel de la paix en 2015. Aujourd’hui basée à New York, elle a signé un contrat avec le label indépendant Partisan Records basé à Brooklyn.

À propos de Rokia Traoré

La deuxième artiste, Rokia Traoré, a également suivi un parcours unique. Née fille d’un diplomate en bambara, Rokia Traoré est une chanteuse, compositrice et interprète malienne connue pour sa façon de mélanger la tradition malienne et le modernisme occidental. Après avoir enregistré ses premières chansons à Bamako, elle a commencé à se produire sur les scènes européennes avec le festival "Musiques Métisses" à Angoulême et a rapidement séduit le public français, ce qui lui a valu de remporter des prix tels que le prix "Découverte Afrique" de Radio France Internationale. Elle a remporté plusieurs prix dans le monde entier et continue à collaborer et à enregistrer des albums. Elle est particulièrement impliquée dans le domaine politique et devient en 2016 l’ambassadrice de bonne volonté pour la région Afrique de l’Ouest et du Centre, nommée par le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR).

QUAND ?
11 -14 janvier 2021

OU ?
En ligne