Skip to main content

5ème édition de la French Week et de remises de distinctions honorifiques à Anaïde Govaert, Laurence-Anne Ismael, Paul McKenna, Yann Weymouth et Jacques Brion

Published on November 8, 2012
Intervention de l’Ambassadeur François Delattre

Résidence du Consul Général de France à Miami, Jeudi 1er novembre 2012

Madame la Conseillère à l’AFE, Chère Nicole,

Monsieur le Consul Général, Cher Gaël,

Mesdames et Messieurs,

Chers amis,

It is a great pleasure for me to join the French and French-American community of Miami for French Week. Held every November, French Week is a unique celebration of France and French culture through a number of events in South Florida.

I applaud the enthusiastic effort made by the French-American Chamber of Commerce in organizing this 5th edition, with a special word of thanks to the Chamber’s President Christophe Maincourt.

This year, we have the particular pleasure of welcoming the famous French writer Marc Lévy, who is here as part of the Miami Book Fair on November 16 and 17.

I would also like to thank each and everyone of you for your presence here tonight and for your commitment to French-American friendship and to the “French Week”.

May I also acknowledge our honorary Consul in Tampa Jean-Charles Faust, Head of the Foreign Trade Adviser in the U.S. Paul Bensabat, the representatives of several French and French-American organizations as well as the representatives of several French companies (President Jean-Pierre Farandou of Keolis, Pernod Ricard etc)

Ladies and Gentlemen, we have gathered here this evening to honor five impressive individuals who have worked tirelessly to promote the French language and culture in Florida. The award I am about to bestow upon them reflects our gratitude and our esteem, as the Ordre National du Mérite is one of France’s highest distinctions.

I want to extend a warm word of welcome to our honorees’ families and friends who have joined us here tonight to express their support and admiration. And I want to warmly thank Thierry’s Catering for this evening’s cocktail party.

Je vais maintenant alterner entre l’anglais et le français pour la présentation des distinctions.

Chère Anaïde Govaert,

A la suite de vos études littéraires, vous exposez fièrement vos origines françaises et dévouez le début de votre parcours professionnel à la promotion de la culture francophone en faisant de votre restaurant café-théâtre en Belgique un lieu de rendez-vous pour francophiles ; un lieu recherché réunissant de nombreux artistes francophones et offrant une gastronomie française traditionnelle.

Vous vous installez ensuite aux Etats-Unis où vous vous impliquez fortement tous les deux dans la vie locale, en particulier concernant les organisations caritatives et la culture.

Vous menez de front votre carrière d’agent immobilier, en tant que présidente de «Belgo Realty Company», et la présidence de différentes organisations dont le prestigieux «Cercle des Epouses du Corps Consulaire de Miami» dès 1996, puis celle de l’«Union des Français de l’Etranger» dès 1999.

En 2001, vous fondez «Francophiles sans Frontières» dont vous assurez la vice-présidence.

Aujourd’hui, vous êtes présidente de l’association «Les amis de la culture française», où vous réunissez de nombreux francophiles de différentes origines et nationalités qui partagent avec vous leur amour de la France, de sa langue, de sa culture et de son savoir-vivre contribuant ainsi à son rayonnement.

Vous êtes par ailleurs engagée dans de nombreuses associations et événements qui défendent la culture française tels que «Les Dames d’Escoffier», qui promeut la gastronomie française, ou le festival de films français «Romance in a Can».

Anaïde Govaert, vous êtes une actrice dynamique et essentielle de la promotion de la culture française en Floride, et c’est un immense plaisir pour moi de vous exprimer aujourd’hui la reconnaissance de notre pays.

Alice Govaert, au nom du Président de la République et en vertu des pouvoirs qui me sont conférés, nous vous faisons Chevalier dans l’Ordre National du Mérite.

Chère Laurence-Anne Ismael,

Après des études supérieures brillantes d’infirmière d’abord puis d’économie à l’Université de Paris Dauphine et Sup de Co Paris notamment, vous exercez des responsabilités diverses en France dans le domaine de la gestion de clinique et d’hôpital ainsi qu’à la Caisse d’Epargne d’Orléans, puis vous partez vous installer aux Etats-Unis en 2000.

Vous travaillez d’abord en tant qu’assistante du Consul général de France à San Francisco, et vous exercez également en tant que professeur assistant de français au «College of Marine» de San Francisco.

En arrivant à Miami en 2004, vous entreprenez de renforcer les liens transatlantiques.

Vous vous investissez dans l’association «Miami-Accueil», branche de la FIAFE (Fédération Internationale des Accueils Français et Francophones à l’Etranger) à Miami, d’abord en tant que membre du Comité, puis de rédactrice en chef du mensuel. Vous assumez ensuite les fonctions de vice-présidente, et finalement de présidente de Miami-Accueil, cette importante association à laquelle je suis heureux de rendre hommage ce soir.

Vous portez ainsi assistance aux Français, plus particulièrement aux expatriés, et vous contribuez à créer une communauté française soudée.

Vous êtes un partenaire incontournable de ce Consulat : assistance auprès des plus démunis, relais de contacts en période de crise ou d’ouragans, aide à la scolarisation.

Vous vous impliquez par ailleurs avec force pendant deux ans à la relance de l’Alliance Française South Florida dont vous devenez la présidente fin 2009.

Votre dynamisme trouve sa traduction tant dans la variété des activités proposées par l’Alliance que dans la modernisation de celle-ci, que vous entreprenez : cours pour enfants, mais aussi pour adultes et en entreprises, conférences, centres aérés – pour ne citer que quelques exemples.

En tant que présidente de l’Alliance, vous avez contribué aussi au renforcement de ses antennes régionales, telle que celle de Fort Lauderdale.

Enfin, votre passion communicative pour la culture française vous conduit à promouvoir notre langue et notre culture à travers de nombreuses manifestations culturelles à Miami, notamment théâtrales, où vous excellez tant comme actrice que comme metteur en scène.

Vous vous produisez actuellement dans le cadre de la French Week à la Florida International University (FIU) et à l’International Studies Charter School (ISCH). Dans le cadre de votre nouvelle activité «Les Salons de Laurence-Anne», vous organisez des conversations, débats et conférences en français.

Pour tout cela, je suis particulièrement heureux et fier de vous exprimer aujourd’hui la reconnaissance de notre pays.

Laurence-Anne Ismaël, au nom du Président de la République et en vertu des pouvoirs qui me sont conférés, nous vous faisons Chevalier dans l’Ordre National du Mérite.

Paul McKenna,

After graduating from Tulane University, you were admitted to the Florida Bar in 1982. For 30 years, you have worked as an attorney in Miami and throughout the U.S.

You are renowned for your professionalism; among other things, you have received the Martindale-Hubbell AV rating, the highest standard of professional excellence in this field.

You are also part of the prestigious Multi-Million Dollars Advocates Forum, whose membership is limited to attorneys who have won million and multi-million dollar verdicts and settlements.

Thanks to your renown, your abilities and your mastery of French, you were offered the position of general counsel to the French Consulate in Miami in 2005.

Your duties consist of helping French nationals—some passing through the area, some residing here and some who are dual citizens—when they are faced with a dispute in the state of Florida. As proof of your incredible generosity, you offer your services pro bono to those who don’t have the means to pay for them, thus providing a form of public service.

You have always stood ready to help our citizens with even the most painful cases, including deaths and acts of violence. That generosity was particularly precious to us when you agreed to assist the Alliance Française when it was going through some difficult times.

Let me add that you married a French woman who is with us tonight and to whom I would also like to pay tribute.

Paul McKenna, you are a very successful lawyer, a great friend of France and a provider of precious aid to the French community as well as an invaluable partner to the Consulate.

In recognition of your commitments to French-American friendship, it is a privilege for me to bestow upon you the Ordre National du Mérite with the rank of Chevalier.

Paul McKenna, au nom du Président de la République, nous vous faisons Chevalier dans l’Ordre National du Mérite.

Yann Weymouth,

(and your wife)

A French-American who is deeply attached to your roots in Britanny, a graduate of Harvard and MIT, you have worked for some of the most prestigious architectural firms: I. M. Pei & Partners, where you began your career in 1966; SOM (Skidmore Owings & Merrill) in London; and Arquitectonica in Miami.

You were selected in the 1980s by I. M. Pei & Partners to work on the Pyramide du Louvre project in Paris.

You were awarded the insignia of Chevalier of the Ordre national du Mérite by President François Mitterrand in 1989 for your key contribution to that monument’s design and construction.

Since 2011, you have been charged with the construction of several museums, notably in Florida, where you were chosen by four national commissions, in Sarasota, St. Petersburg and Miami. This is quite extraordinary in the United States and testifies to your exceptional talent.

Your major works include the Alliance Française in Miami in 2008 and the new Salvador Dalí Museum in St. Petersburg, inaugurated in January 2011 in the presence of the Infanta of Spain. Combining raw concrete and glass, resistance and fluidity, this monument was largely inspired by the painter’s work. You also drew inspiration from the architect Buckminster Fuller, the great environmental pioneer of the 1960s, using 1,062 glass triangles – all unique in shape and size. I had the privilege of visiting the Museum with you a few months ago, and I literally fell in love with this world-class museum.

After joining the architectural firm HOK, a pioneer in environmental protection, 10 years ago, you became even more conscious of environmental concerns; with solar panels installed on its roof, the new Dalí Museum is no exception to that rule.

You are now working on the design of new buildings for the Phillip and Patricia Frost School of Experiential Music of the University of Miami, having worked on the Frost Art Museum of FIU. The Frost School of Music will offer a new model for the education and development of young musicians in this new century.

Cher Yann Weymouth, in recognition of your extraordinary accomplishments and your exemplary commitment to French-American friendship, it is a great honor for me to bestow upon you the Ordre National du Mérite with the rank of Officer, one of France’s highest distinctions.

Yann Weymouth, au nom du Président de la République, nous vous faisons Officier de l’Ordre National du Mérite.

Jacques Brion,

(votre épouse n’est pas là car vous venez d’avoir un petit garçon)

Diplômé de l’Ecole Spéciale des Travaux Publics de Paris et d’HEC, vous commencez votre carrière à Lille, où vous présidez notamment le Cabinet Auguste Thouard, puis partez vous installer aux Etats-Unis en 1984. Après quelques années à New York, comme président de Ferinel Inc. notamment, vous partez pour la Floride où vous implantez de nouvelles sociétés sur le marché immobilier, tel que «Majestic Groupe Inc.» en 1987 et «SA French Resort» en 1998.

Plus qu’une carrière professionnelle au sens strict, vous faites de votre activité économique aux Etats-Unis un véritable engagement.

Vous vous impliquez fortement dans des organisations économiques renommées tels que celle des «Conseillers du Commerce Extérieur» dont vous devenez président de la section Floride/Caraïbes en 1998.

Votre engagement se traduit également par votre participation au Conseil d’Administration du Comité National des CCEF de 2004 à 2007, et par les importants événements économiques que vous avez organisés, tel que le Symposium des Amériques en 2005.

En tant que président de la Chambre de Commerce Franco-américaine de Floride de 2006 à 2011, vous avez été l’un des fondateurs de la manifestation «French Week Miami» en utilisant les atouts des échanges franco-américains pour promouvoir la présence française dans la région et ainsi faire rayonner culturellement notre pays. Vous avez également été le maître d’œuvre de nombreuses autres opérations constituant les bases sur lesquelles opère aujourd’hui la relation franco-américaine, dans cette région vitale pour notre rayonnement et nos intérêts.

Par vos activités, vous avez directement participé à la mise en relation des PME françaises avec les partenaires économiques locaux et avec les entreprises multinationales, mais aussi à l’implication des administrations américaines et françaises pour promouvoir les échanges économiques.

Cher Jacques, vous êtes l’une des principales figures et l’un des plus illustres représentants de la communauté française de Floride et des Etats-Unis. Et c’est un honneur tout particulier pour moi de vous exprimer ce soir la profonde gratitude de notre pays.

Jacques Brion, au nom du Président de la République, nous vous faisons Officier de l’Ordre National du Mérite./.

      top of the page