Skip to main content

Charles Vergennes : 1719-1787

Published on 14 novembre 2007
Charles Gravier, comte de Vergennes, est né à Dijon en 1719. Neveu du diplomate Chavigny, qui l’initie aux complexités des relations internationales, il est nommé ministre plénipotentiaire de Louis XV près I’Electeur de Trèves en 1750, puis, en 1754, ambassadeur près la Sublime Porte à Constantinople. Il y sera l’un des principaux agents de la grande politique orientale française. Mal vu de la Cour pour avoir épousé une femme de modeste condition, il est écarté en 1768. Rappelé aux affaires, après quatre ans de retraite forcée sur ses terres de Bourgogne, par le comte de Broglie, chef de la diplomatie secrète du roi, il se volt confier l’ambassade de Stockholm. En 1774, Louis XVI en fait son secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères, poste qu’il occupera jusqu’à sa mort, en février 1787. Soucieux de « contenir dans des bornes raisonnables les visées dominatrices de l’Angleterre », comme il le dit dans son mémoire du 8 décembre 1774, Vergennes sera le principal artisan du soutien apporté par la France aux Insurgents.
      haut de la page