Skip to main content

Pierre de Beaumarchais 1732-1796

Published on 15 novembre 2007
Homme de lettres et d’action, Pierre Augustin Caron de Beaumarchais naît à Paris en 1732 d’un père horloger. Introduit dans le monde des affaires par le banquier Paris-Duverney, il est anobli en 1761. Un procès retentissant, joint au succès de son Barbier de Seville, lui vaut une certaine notoriété. En attendant la consécration que lui apportera, neuf ans plus tard, Le Mariage de Figaro, il va remplir plusieurs missions secrètes pour Vergennes, secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères, qui soutient les treize colonies. En décembre 1775, Beaumarchais écrit à Louis XVI, lui demandant des subsides pour les Insurgents. En deux ans, trois millions de livres seront discrètement versés à la maison de commerce Hortalés et Cie, société de façade créée pour la circonstance. Ces crédits, auxquels s’ajouteront un million de livres offertes par les Espagnols, trop heureux, eux aussi, de contrer I’Angleterre, serviront à acheter du matériel et des munitions qui parviendront aux rebelles au début de 1777. Exilé pendant la Terreur, pour échapper aux poursuites dans une nouvelle affaire de trafic d’armes, Beaumarchais ne rentrera en France qu’en 1796. Il y mourra trois ans plus tard.
      haut de la page