Skip to main content

L’Ambassade célèbre la francophonie

Published on 25 mars 2013

Voir les photos de cet événement sur Flickr.

Le 22 mars, l’Ambassade de France a accueilli la Grande Fête de la Francophonie, une soirée animée au cours de laquelle le public a pu découvrir les différentes cultures francophones à travers leurs spécialités culinaires et leur musique.

Trente deux ambassades de la communauté diplomatique de Washington y ont participé, tenant chacune un stand à la Maison française, l’établissement culturel en lien avec l’Ambassade.

Annoncée comme “une invitation au voyage à travers le monde”, la soirée présentait aux invités une variation internationale de mets et de boissons, du vin de glace canadien au poisson grillé gabonais, en passant par les baklavas égyptiens.

François Delattre, Ambassadeur de France aux Etats-Unis, a reçu trente trois homologues diplomatiques au cours de la soirée.

Bien que l’événement fût placé sous le signe de l’unité des pays francophones autour d’une langue commune, les membres des différentes délégations n’en ont pas pour autant oublié la diversité de leurs expressions locales. La Belgique, le Liban ou le Cambodge possèdent en effet des proverbes bien spécifiques. Les représentants des trente deux nationalités présentes ont donc tenté de nous restituer la richesse de leurs expressions.

Au Niger, on vous dira par exemple que « le caïman a beau séjourner dans l’eau, il ne se transformera pas en morceau de bois », ce qui signifie simplement que certaines choses sont immuables.

Si vous êtes à Dakar, vous pourrez entendre qu’« un vieillard assis au pied d’un arbre peut voir de loin ce qu’un enfant perché sur l’arbre ne peut pas voir ». En d’autres mots, la sagesse n’a pas de prix.

Pour un Québécois, une bonne soirée se ponctuera forcément d’un « c’est le fun ! », preuve de son amusement mais aussi du bilinguisme canadien.

Après les dégustations culinaires et les proverbes, les invités ont pu participer à une loterie dont le gagnant a remporté un billet aller-retour pour deux personnes en Europe, offert par la compagnie de voyage Brussels Airlines.

Le jeune chanteur suisse Bastian Baker était aussi de la partie puisqu’il a donné un concert de près de deux heures devant une foule aussi nombreuse qu’éclectique.

Cette soirée a été rendue possible grâce au soutien des sponsors suivants : l’Audiovisuel extérieur de la France, TV5 Monde, l’Organisation internationale de la Francophonie et le Dish Network.
La logistique était assurée par le Comité de la Francophonie de Washington, plus de 35 ambassades, le Smithonian Associates, la Maison française, l’Alliance française de Washington, l’Atlas Performing Arts Center, la National Gallery of Arts et la French-American Cultural Foundation.

Pour voir les photos de la Grande Fête de la Francophonie, cliquez ici.

      haut de la page