Skip to main content

France/USA/l’Ukraine et la crise irakienne

Published on 27 juin 2014
Conférence de presse Fabius-Kerry, Entretien téléphonique Obama-Hollande

Ukraine - Point de presse conjoint de M. Laurent Fabius, ministre des affaires étrangères et du développement international, et de son homologue américain - Propos de M. Laurent Fabius (Paris, le 26 juin 2014)

(...)

Sur l’Ukraine, il y a le froid et le chaud.

Hier, la longue conversation entre le président Hollande, la chancelière Mme Merkel, le président Poutine, le président Porochenko a permis d’avancer. Un certain nombre de décisions devrait être annoncé et nous souhaitons que la désescalade à laquelle nous travaillons puisse se concrétiser et durer.

(...)./.

Irak - Point de presse conjoint de M. Laurent Fabius, ministre des affaires étrangères et du développement international, et de son homologue américain - Propos de M. Laurent Fabius (Paris, le 26 juin 2014)

(...)

Le problème le plus grave, et même gravissime, c’est ce qui se passe en Irak. Le groupe terroriste EIIL, d’une brutalité féroce, continue ses exactions.

Nous condamnons de la manière la plus ferme ces exactions et nous souhaitons qu’il y ait très rapidement en Irak un gouvernement d’union nationale qui puisse faire face à la situation.

C’est une affaire extrêmement grave puisque ce n’est pas uniquement la solidité de l’Irak qui est en cause mais tout ce qui se passe dans la région : en Syrie, bien sûr, en Jordanie, d’une certaine manière, en Turquie et dans d’autres pays encore.

On ne saurait donc trop insister sur la gravité de cette situation et la nécessité d’une action qui doit d’abord venir d’Irak.

(...)

Voir la vidéo


Entretien téléphonique avec M. Barack OBAMA sur la situation en Ukraine et la crise irakienne (Paris, le 23 juin 2014)

Le Président de la République s’est entretenu, ce soir, avec le Président Barack Obama de la situation en Ukraine et de la crise irakienne.

Sur l’Ukraine,

Ils sont convenus de l’importance de stabiliser rapidement la situation sécuritaire et de parvenir à un arrêt des combats dans l’Est du pays.

Ils se sont félicités que le Président Porochenko ait annoncé un plan de paix en 14 points et un cessez-le-feu unilatéral pour une semaine.

Dans le cadre des négociations ouvertes depuis le 6 juin entre la Russie et l’Ukraine, le Président Poutine doit maintenant appeler au plus vite les groupes armés séparatistes à cesser leurs actions militaires, empêcher le transfert de matériels en Ukraine et renforcer le contrôle de la frontière russo-ukrainienne.

Les conditions d’une désescalade sur le terrain et d’une reprise des négociations seraient ainsi réunies.

Faute de progrès en ce sens, de nouvelles mesures seraient adoptées à l’encontre de la Russie.

Sur l’Irak,

François Hollande et Barack Obama ont insisté sur la gravité de la situation et sur la nécessité d’y apporter une solution politique durable sur la base d’un gouvernement d’union nationale. Ils ont convenu de l’importance de conjuguer leurs efforts pour y parvenir.

      haut de la page