Skip to main content

Ouragan Irma : « Le gouvernement est pleinement mobilisé. »

Published on 7 septembre 2017
Déclaration du président de la République Emmanuel Macron sur la situation après le passage de l’ouragan Irma
Paris, le 6 septembre 2017

spip_logoBien, Mesdames et Messieurs, nous venons à l’instant de tenir une réunion, une cellule de crise avec le Premier ministre, le ministre d’État, ministre de l’Intérieur, l’ensemble des ministres ici présents, et leurs services.

Je veux avant toute chose, avoir un mot pour exprimer notre profonde compassion, notre solidarité pour nos concitoyens qui, à Saint-Martin et Saint-Barthélémy, ont été touchés par le cyclone Irma. Je veux leur dire, je veux dire à leur famille, à leurs proches que la nation tout entière est à leurs côtés mobilisée.

Nous venons ainsi de faire un point très détaillé sur la situation, après le cyclone qui, durant la journée, a profondément attaqué – puisque c’est bien le terme qui convient – ces deux îles.

Cette situation a été anticipée par l’ensemble de nos services depuis plusieurs jours, et avait conduit à une mobilisation de l’ensemble de nos services compétents afin de faire face à l’urgence et de préparer l’organisation.

Depuis le début de la journée, depuis ce matin, heure de l’hexagone, nous sommes pleinement mobilisés et l’ensemble des départements ministériels compétents sous l’autorité du ministre de l’Intérieur et de la cellule de crise a été mobilisé afin non seulement d’assurer le suivi, mais les réponses immédiates à la situation constatée.

Il est, à l’instant où je vous parle, trop tôt pour tirer un bilan chiffré, quel qu’il soit. Mais je peux d’ores et déjà vous dire que ce bilan sera dur et cruel. Nous aurons à déplorer des victimes, et les dégâts matériels sur les deux îles sont considérables.

L’ensemble des services de l’État sont aujourd’hui mobilisés, d’abord pour rétablir les liaisons et assurer l’organisation des secours. Ensuite mettre en place les reconnaissances, par tous les moyens, avec une liaison établie depuis la Guadeloupe. Nous aurons ainsi dans les heures qui viennent des informations plus détaillées sur les différentes situations.

Ensuite, les services de l’État sont pleinement mobilisés pour assurer les besoins du quotidien, soigner les blessés, mettre à l’abri les sinistrés, fournir de l’eau et de l’alimentation le plus rapidement possible. L’ensemble des services compétents, dès les prochaines heures, mettront en œuvre tout ce qui est possible pour rétablir l’ensemble des ces éléments.

Plus largement, c’est la solidarité nationale qui sera mobilisée pour répondre à cette situation, et sous l’autorité du Premier ministre, l’ensemble des services sont d’ores et déjà mobilisés. Les moyens financiers seront également mobilisés pour répondre à cette situation, avec un fonds d’urgence mis en place, et un plan national de reconstruction sera déployé le plus rapidement possible.

Sous l’autorité du Premier ministre, vous l’avez compris, c’est tout le gouvernement qui est mobilisé pour répondre à cette situation d’urgence, qu’elle soit sanitaire, alimentaire, d’accès, d’évacuation.

Au-delà de la compassion, de cette mobilisation de l’ensemble de l’État aux côtés de nos concitoyens, je veux dire notre volonté de répondre à toutes les situations qui se présenteront dans les prochaines heures. A cet effet, le ministère de l’Intérieur a mis en place un numéro d’appel pour les familles, qui a été communiqué en milieu d’après-midi. La ministre des Outre-Mer partira dès ce soir en Guadeloupe pour se tenir au plus près du terrain et pouvoir se rendre sur place dès que l’accès sera possible.

Nous avons d’ores et déjà également établi les contacts avec plusieurs de nos partenaires internationaux et d’autres pays qui sont victimes, ou seront dans les prochaines heures du cyclone Irma. Je pense en particulier à nos amis néerlandais, qui partagent l’île de Saint-Martin ; je pense également entre autres à la République dominicaine, Haïti avec lequel nous avons déjà établi des éléments de coopération, l’envoi d’experts et coopération technique et demain si besoin était, humanitaire pour leur venir en aide, enfin peut-être, d’ici la fin de la semaine, la Floride.

Le gouvernement est donc pleinement mobilisé, non seulement aux côtés de nos concitoyens dans ces deux îles, mais aux côtés de l’ensemble de nos amis dans toute la région, compte tenu de la violence extrême de ce cyclone et des dommages qu’il est en train, dans toute la région, de générer.

Cette mobilisation totale de l’État conduira à préciser dans les prochaines heures le bilan. Aussi demain à 16 heures, le Premier ministre reviendra dans cette cellule de crise aux côtés du ministre d’État, ministre de l’Intérieur et de ses collègues pour établir un nouveau bilan, et communiquera de manière officielle toutes les informations dont nous disposerons de manière certaine.

Je vous remercie pour votre attention en vous redisant combien nous sommes, ce soir, aux côtés de toutes celles et ceux qui, sur notre territoire, à quelques milliers de kilomètres d’ici, sont dans le dénuement, privé de tout, qui ont parfois perdu des proches, et combien nous sommes aux côtés de leur famille qui, en hexagone ou ailleurs, vivent dans l’anxiété. Croyez bien que c’est toute la nation qui est à leurs côtés et l’ensemble des pouvoirs publics qui sont mobilisés pour leur venir en aide.

Merci à vous.

      haut de la page