Skip to main content

« Eviter une aggravation des tensions et préserver la stabilité de l’Irak »

Published on 3 janvier 2020
Communiqué du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (Paris, 3 janvier 2020)

M. Jean-Yves Le Drian s’est entretenu par téléphone avec son homologue américain le secrétaire d’Etat Mike Pompeo à la suite des derniers développements survenus en Irak, et notamment des actions entreprises cette nuit.

Le Président de la République et le ministre de l’Europe et des affaires étrangères s’entretiendront dans les prochaines heures avec l’ensemble de leurs partenaires régionaux et internationaux à ce sujet.

Le ministre a souligné la préoccupation de la France à l’égard de la montée des tensions ces derniers mois au Moyen-Orient, qui ont connu une brutale escalade en Irak au cours des dernières semaines.

Il s’agit, pour la France et l’ensemble de ses partenaires, de consacrer tous les efforts à éviter désormais une aggravation supplémentaire des tensions et de faciliter la désescalade pour préserver la stabilité de l’Irak et de la région dans son ensemble.

Dans le contexte actuel, la France appelle chacun à la retenue et l’Iran à éviter toute mesure susceptible d’aggraver l’instabilité régionale, ou de conduire à une grave crise de prolifération nucléaire. Les parties à l’accord de Vienne doivent en particulier rester étroitement coordonnées pour appeler l’Iran à revenir rapidement au plein respect de ses obligations nucléaires et à s’abstenir de toute nouvelle action contraire.

La priorité doit aller à la poursuite de l’action de la Coalition internationale contre Daech, qui intervient en Irak à la demande des autorités irakiennes et en appui des forces de sécurité irakiennes. La pérennité de la Coalition est indispensable pour préserver les acquis de cinq années de combat contre Daech et assurer une victoire durable contre le terrorisme dans toute la région.

      haut de la page